Technicien(ne) d’usinage / Opérateur(trice) sur machine à commande numérique

Technicien d'usinage, un profil recherché dans l'industrie

Le technicien d’usinage, un profil recherché dans l’industrie

En entreprise ou en atelier de mécanique, le technicien d’usinage produit des pièces par enlèvement de matières jusqu’à l’obtention de formes et dimensions définies (plane, cylindrique, …), à l’unité ou en série, au moyen de machines conventionnelles, à commandes numériques et/ou de centres d’usinages. Il intervient selon les règles de sécurité et les impératifs de production (qualité, délai, …).

Le technicien d’usinage travaille en équipe et collabore avec les différents services de l’entreprise. Il possède des connaissances en gestion de production appliquées au contexte de l’atelier.

Profil du technicien d’usinage

Logique et méthodique, sens des responsabilités, aptitude à travailler en équipe

Formation pour devenir technicien d’usinage

Niveau Bac :
Niveau Bac + 2 :

BTS industrialisation des produits mécaniques

Témoignage

Consultez le témoignage de Marie-lise, technicienne d’usinage dans l’agro-alimentaire sur le pays de Vitré, en Bretagne.

Chaudronnier(ière)

Chaudronnier, un profil recherché dans l'industrie

Le chaudronnier, un profil recherché dans l’industrie

Le chaudronnier travaille le métal (souvent de l’acier carbone, parfois inoxydable, mais aussi les alliages d’aluminium, de cuivre, de nickel, de titane…), sous forme de tôles (feuilles, plaques) et de barres (profilés, tubes).

A partir des plans il décode les documents définissant les ouvrages à réaliser, il trace, découpe, met en forme, pré-assemble, installe et contrôle ses fabrications.

Il intervient dans des secteurs industriels très variés :

Selon le secteur industriel dans lequel il est employé, il y réalisera des ensembles destinés à l’espace (éléments de fusées), à l’aéronautique (structure avions), aux transports (construction navale, ferroviaire, de poids lourds), aux ouvrages d’art (viaducs routiers ou ferroviaires), aux industries chimiques et pétrochimiques (éléments équipements de raffinerie), agroalimentaires, de production d’énergie (centrales thermiques électriques), etc…

Profil d’un chaudronnier

Habile et précis, bonne perception des formes et des volumes, goût du travail en équipe et aptitude à communiquer. Métier physique

Formation pour devenir chaudronnier

Niveau CAP :

CAP Réalisation en chaudronnerie industrielle ; mention complémentaire Soudage

Niveau Bac :

Bac pro Technicien en chaudronnerie industrielle

Bac pro Technicien outilleur

Niveau Bac + 2 :

BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

BTS Etude et réalisation d’outillages de mise en forme des matériaux

Après BTS (bac + 5) :

Diplôme d’ingénieur de l’Ecole polytechnique universitaire de Montpellier, spécialité mécanique en partenariat avec le syndicat de la chaudronnerie tôlerie et tuyauterie

Embauches pour des chaudronnier

Environ 5 000 ouvriers qualifiés, techniciens ou ingénieurs par an pour la filière chaudronnerie, tuyauterie et maintenance industrielle

 

1 2 3