Plasturgie & composites en Bretagne. Panorama régional 2018

2 entreprises du Pays de Vitré dans le Top 20 breton

« La Bretagne se positionne au 8ème rang en termes d’effectifs dans la plasturgie et les composites, devant la Nouvelle-Aquitaine. C’est une industrie dynamique, dans une région pionnière de l’industrie du futur », analyse Benoit HENNAUT, Président de la Fédération de la Plasturgie et des Composites.

C’est ce qui ressort du Panorama de la Plasturgie et Composites 2018 en Bretagne publié par la Fédération professionnelle de la Plasturgie et Composites.

En Bretagne, 1 salarié sur 2 est un ouvrier qualifié

Les 143 entreprises bretonnes du secteur totalisent 6849 salariés, dont 43% d’ouvriers qualifiés (39% toute France) et 20% d’ouvriers non qualifiés (22% toute France).

Parmi elles, Allflex Europe à Vitré et la Française des Plastiques à Louvigné de Bais se classent respectivement 3ème et 13ème du Top 20 breton.

 

« La limitation du réchauffement climatique constitue l’enjeu majeur des prochaines années.
La réduction des gaz à effet de serre est un défi qui nous est lancé, et qui doit être perçu comme une véritable opportunité pour notre industrie.
Les plastiques et les composites sont en effet des leviers d’une redoutable efficacité pour réduire l’empreinte carbone. Leur recyclage, leur réutilisation constituent les bases vertueuses d’une économie circulaire qui répond pleinement au problème qui nous est posé. Les matières plastiques et composites sont les composants majeurs d’un avenir durable.
La réalité de cet avenir, il nous appartient de le construire en tant que Fédération. »

 

BENOÎT HENNAUT
PRÉSIDENT DE LA FÉDÉRATION DE LA PLASTURGIE ET DES COMPOSITES

Téléchargez le Panorama Régional Bretagne 2018

 

 

 

Les besoins en emploi dans l’industrie en Bretagne. Résultats de l’enquête BMO 2015 Pôle Emploi

L’Observatoire de la Métallurgie en Bretagne a analysé les résultats de l’enquête BM0 2015 (Besoins en Main-d’œuvre) que réalise chaque année Pôle Emploi auprès des entreprises.

8800 projets de recrutements dans l’industrie en Bretagne ont été déclarés par les entreprises dans l’enquête BMO 2015 dont 62% dans l’agroalimentaire (5484 recrutements), 19% dans la branche métallurgie (1675 recrutements) et 19% pour les autres industries (1650 recrutements).

La Bretagne, 1ère région française pour la part de projets de recrutements difficiles dans la branche Métallurgie

Pour la branche Métallurgie en Bretagne, 55% des recrutements sont jugés difficiles par les entreprises. Ce qui en fait la première région française devant les Pays de Loire et la Bourgogne.

574 projets de recrutements en Ille-et-Vilaine dont 57% difficiles

L’Ille-et-Vilaine est le premier des 4 départements bretons en nombre de projets de recrutement avec 57% jugés difficiles par les entreprises.

15 professions représentent 70% du total des projets de recrutement dans la branche Métallurgie

BMO2015_métallurgie

 

En Bretagne le nombre de projets de recrutement de chaudronniers-tôliers est estimé à 248.
82% d’entre eux sont recherchés par des entreprises de la métallurgie.
72% des projets de recrutement sont jugés difficiles.

 

 

Besoins en emploi dans l’industrie en Bretagne – Analyse des résultats de l’enquête BMO 2015 Pôle Emploi

Télécharger le document

1 2 3 22